Accès rapides

Batterie de la Cride

Accès rapides

La pointe de La Cride est, pour Sanary, un finisterre dont les militaires ont su tirer parti.

Dès 1695, il est fait mention d’une batterie qui fait suite à un bastidon tenu en 1664 par  Pierre Gantel. Lors de la grande peste de 1720, les bâtiments servent de quarantaine pour divers équipages et quelques civils. La crise franco-anglaise de 1840, révèle le manque de protection des côtes et des ports Français.  La nouvelle commission d’armement des côtes qui se réunit en 1841, propose la modernisation et l’harmonisation du matériel d’artillerie et des fortifications. Sont ainsi construits les tours crénelées N°2 (réduit, modèle 1846) du Cap Nègre et de La Cride en 1847 et le corps de garde, pour 50 hommes, de Saint-Pierre sur les Embiez. Ils font partie des 23 ouvrages défendant Toulon.La tour crénelée N°2, prévue pour les sites exposés, abrite sur deux niveaux, dont l’un est enterré (fossé), les logements de 40 hommes  et les magasins à poudre. L’armement est simplifié : canons et obusiers de 2 200m de portée et mortiers de 4 000m. La baie de « Sanary et rade du Brusc » est alors totalement couverte par les tirs croisés. La construction est en moellons grossiers extraits du fossé et les embrasures sont en briques pour amoindrir les risques d’éclats. La batterie est en service durant la guerre de 39-45. Elle est aujourd’hui la propriété de la Ville.     

INFOS COMPLÉMENTAIRES
Accès libre.
PRESTATIONS ET SERVICES
Non visitable
ACTIVITÉS
Chantier-école
A PROXIMITÉ
En périphérie de la ville
DISPONIBILITÉS
Fermé temporairement.
ÉQUIPEMENTS
Parking à proximité
LANGUES PARLÉES
Français
Retour à la liste

Contact réservation



Situation Avenue de la corniche

83110 Sanary-sur-Mer

RÉSERVER

Voir le site web

http://sanary-tourisme.com