Présentation

Cet édifice offre depuis sa terrasse, une vue imprenable sur la ville de Sanary, qui a su se développer tout en conservant, son authenticité et son caractère, pour devenir l’un des plus beaux ports de pêche de France.

La Tour fortifiée de Sanary, à l’origine du développement du bourg de Saint-Nazaire, dépendant d’Ollioules, est érigée vers 1300. En 1436, le roi René, roi de Provence, ordonne la construction d’un fossé et d’un boulevard à usage d’accès et de défense. Il y arme et  entretient une petite garnison. Rapidement les terres « gastes » (incultes) autour de la tour sont bâties. En 1704, le fossé est comblé, puis vendu par lots sur lesquels sont construites des maisons. Certaines, appuyées sur les murs de la tour, en laissent tout juste l’accès.
La tour mesure 21 mètres de haut et 8 mètres de côté. Les murs d’une épaisseur moyenne de 2 mètres laissent donc un espace libre de 16 m2  environ par niveau. Privilège seigneurial, le pigeonnier, est établi dans les murs de la salle voûtée du dernier étage.
Longtemps abandonnée, la Tour, dite « romane » ou « sarrasine » dans la tradition locale, est restaurée par la commune et ouverte au public en 1990. Elle est l’écrin de collections d’archéologie sous-marine (dépôt du DRASSM), dont un très rare squelette du 3° siècle av J-C découvert aux Embiez.

Environnement
  • Centre ville
  • En ville
Période d'ouverture
Toute l'année. Tous les jours
Ouverture le mercredi, jeudi, vendredi, samedi et dimanche de 10h à 13h et de 15h à 19h.
Fermé lundi et mardi.
Fermetures exceptionnelles les 1er janvier et 25 décembre.
Confort & équipement

Equipements

  • Parking à proximité

Services

  • Visites gratuites
Tarifs
Entrée libre.